La guerre, qu’en dit la Bible ?

Une question d’actualité

Chaque jour, des militaires français contribuent aux efforts internationaux de rétablissement ou de maintien de la paix. Ils interviennent au péril de leur vie au cœur de situations extrêmes, dans des zones marquées par des tensions et des conflits, recourant si besoin à l’usage des armes à feu.

Aujourd’hui et depuis des millénaires, sans vraiment marquer de pause significative, la guerre demeure une réalité complexe qui marque l’histoire et les consciences.

La guerre et moi !

La guerre, de par les notions de souffrance et de mort qu’elle véhicule, nous amène tous, civils et militaires, un jour ou l’autre, à nous questionner sur sa légitimité, que nous soyons ou non impliqués directement dans un conflit. « Pour ou contre ? », « justifiée ou non ? », l’indifférence n’est pas de mise lorsque la vie et la paix sont en jeu.

La guerre, parlons-en !

Dans le respect de l’opinion de chacun et en basant la réflexion sur la Parole de Dieu, les chrétiens sont invités à approfondir ce sujet d’actualité qui les touche inévitablement de près ou de loin, dont la Bible utilise souvent la thématique, et dont l’Église parle finalement si peu.

La guerre en questions

Une des premières questions récurrentes, lorsque le mot « guerre » est prononcé, est « pourquoi ? ». Mais une fois les responsabilités établies, demeurent des interrogations telles que :

  • Quelle position le chrétien est-il amené à prendre face à la guerre ?
  • La notion de guerre juste est-elle envisageable ?
  • Que dit la Bible au sujet de la guerre juste ?
  • Quelle est la place du militaire selon la Bible ?
  • Comment doit se comporter le militaire en général et le militaire chrétien en particulier sur le champ de bataille, au cœur du conflit ?

L’enseignement biblique reste un enseignement pour notre époque donnant à chacun une ligne de conduite à adopter pour aborder « la guerre » avec plus de sérénité.

Une intervention de Michael Jacquet, président de l’Union des Militaires Chrétiens de France.

Rendez-vous à 20h le mercredi 18 mars au 22 rue Paul Verlaine, Besançon (près de Temis, pas loin de la Bouloie).

Ceux qui veulent venir manger avant sont les bienvenus dès 19h (participation aux frais : 2€).

Ceux qui veulent venir prier avant sont les bienvenus dès 18h15.

Pour ceux qui ont besoin d’un transport pour venir, prévenez-nous par le formulaire de contact, ou au 06 31 73 68 45.

Retour en voiture assuré pour ceux qui en ont besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *