L’Évangile produit l’unité entre ceux qui l’annoncent et ceux qui le reçoivent

Nous continuons l’étude de 1 Thessaloniciens avec les versets 2.17-20. Paul évoque son activité depuis la crise qui a interrompu la mission à Thessalonique. Loin d’avoir fui pour être tranquille, loin de se désintéresser des chrétiens de Thessalonique, Paul explique que son absence est quelque chose qu’il subit, et qu’il cherche à y remédier !

N’hésitez pas à lire et à réfléchir au texte avant de venir, les échanges n’en seront que plus riches !

Pour nous, frères, séparés de vous pour un temps par la vue mais non par le cœur, nous avons cherché avec d’autant plus d’empressement (à satisfaire) notre vif désir de revoir votre visage. Aussi, nous avons voulu venir jusqu’à vous, du moins moi, Paul, à une ou deux reprises, mais Satan nous en a empêchés. Qui donc est en effet notre espérance, notre joie, notre couronne de gloire ? N’est-ce pas vous aussi, devant notre Seigneur Jésus, à son avènement ? Oui, vous êtes notre gloire et notre joie.

Rendez-vous à 20h le mercredi 14 janvier au 22 rue Paul Verlaine, Besançon (près de Temis, pas loin de la Bouloie).

Ceux qui veulent venir manger avant sont les bienvenus dès 19h (participation aux frais : 2€).

Ceux qui veulent venir prier avant sont les bienvenus dès 18h15.

Pour ceux qui ont besoin d’un transport pour venir, prévenez-nous par le formulaire de contact, ou au 06 31 73 68 45.

Retour en voiture assuré pour ceux qui en ont besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *