Archives par mot-clé : étudiant

Soirée de Pâques

Le Groupe Biblique Universitaire, ICamp et le Foyer Évangélique Universitaire vous invitent à fêter Pâques. Repas, bonne ambiance, musique, animations, le sens de Pâques.

P.A.F. : 3€.

Mercredi 9 avril, début entre 19h et 20h, Église La Bonne Nouvelle, 13 rue Xavier Marmier, arrêt Trepillot (face au Lidl).

Retrouvez l’événement sur Facebook et Google+.

L’équipe de Paul

Nous continuons l’étude le la lettre de Paul à l’Église de Colosses ce mercredi 2 avril à 20h.

Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabas, au sujet duquel vous avez reçu des instructions : s’il vient chez vous, faites-lui bon accueil. Jésus, appelé Justus, (vous salue) aussi. Parmi les circoncis ce sont les seuls qui travaillent avec moi pour le royaume de Dieu ; ils ont été pour moi un réconfort. Épaphras, votre compatriote, vous salue : serviteur du Christ-Jésus, il ne cesse de combattre pour vous dans ses prières, afin que, parfaits et pleinement convaincus de la volonté de Dieu, vous teniez ferme. Je lui rends ce témoignage qu’il prend beaucoup de peine pour vous, pour ceux de Laodicée et pour ceux d’Hiérapolis. Luc, le médecin bien-aimé, vous salue, ainsi que Démas.

On connaît Paul par tous ses écrits. Mais il apparaît qu’il était entouré de toute une équipe, non négligeable, est très variée. Que peut-on apprendre de cela ?

Nous sommes dans les salutations finales de la lettre de Paul aux Colossiens. Nous avons un aperçu du fonctionnement de son travail missionnaire, et voyons qu’il existait tout un réseau de personnes qui avaient accepté que Christ ait la place suprême dans leur vie ; et sans cela Paul n’aurait pas pu avoir l’impact qu’il a eu, et peut-être que l’Église n’existerait plus aujourd’hui…

Mercredi 2 avril 20h.

Repas possible à 19h (P.A.F. 2€).

Accès piéton, accès parking, contact : suivez ce lien.

La mission de Christ au cœur de nos préoccupations

Nous continuons l’étude le la lettre de Paul à l’Église de Colosses ce mercredi 26 mars à 20h.

Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces. Priez également pour nous : que Dieu ouvre une porte à notre parole, afin que je puisse annoncer le mystère du Christ, pour lequel je suis dans les chaînes, et en parler clairement comme je le dois. Conduisez-vous avec sagesse envers ceux du dehors. Rachetez le temps. Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment vous devez répondre à chacun. En ce qui me concerne, Tychique, le frère bien-aimé, fidèle serviteur du Seigneur, mon compagnon dans le service du Seigneur, vous mettra au courant de tout. Je vous l’envoie tout exprès, pour que vous connaissiez notre situation, et pour qu’il console vos cœurs. Je l’envoie avec le fidèle et bien-aimé frère Onésime, votre compatriote. Ils vous mettront au courant de tout ce qui se passe ici.

Un sentiment d’urgence se dégage de notre texte d’aujourd’hui. Urgence dans la prière, dans nos relations avec ceux qui ne connaissent pas Christ, et même dans la transmission d’information entre le missionnaire et l’Église qu’il ne connaît même pas personnellement. Quelle est cette urgence, et que devons-nous en retenir pour nous ?

Nous sommes dans la partie très pratique de la lettre de Paul aux Colossiens. Nous découvrons les conséquences pratiques de la suprématie de Christ dans beaucoup de domaines de notre vie : la sexualité, l’usage de la parole, les relations inter-personnelles, le culte, la famille, le travail, le témoignage chrétien dans le monde.

Mercredi 26 mars 20h.

Repas possible à 19h (P.A.F. 2€).

Accès piéton, accès parking, contact : suivez ce lien.

Christ au cœur de nos relations professionnelles

Nous continuons l’étude le la lettre de Paul à l’Église de Colosses ce mercredi 12 mars à 20h.

Serviteurs, obéissez en tout à vos maîtres selon la chair, et cela non seulement sous leurs yeux comme si vous cherchiez à plaire aux hommes, mais avec simplicité de cœur, dans la crainte du Seigneur. Tout ce que vous faites, faites-le de (toute) votre âme, comme pour le Seigneur, et non pour des hommes, sachant que vous recevrez du Seigneur l’héritage en récompense. Servez Christ le Seigneur. Car celui qui agit injustement récoltera selon son injustice, et il n’y a pas de considération de personnes. Maîtres, accordez à vos serviteurs ce qui est juste et équitable, sachant que, vous aussi, vous avez un Maître dans le ciel.

Nous avons sauté le texte sur la famille… parce que nous le traiterons plus tard avec une intervenante en plus !

Dans une société marquée par l’oppression et les inégalités sociales (la notre, ou celle du premier siècle ?), le Nouveau Testament ne prône ni la révolution, ni le statu-quo. Pourtant, quel impact révolutionnaire dans l’histoire… Quels sont les fondements bibliques de l’éthique du travail des chrétiens ?

Nous sommes dans la partie très pratique de la lettre de Paul aux Colossiens. Nous découvrons les conséquences pratiques de la suprématie de Christ dans beaucoup de domaines de notre vie : la sexualité, l’usage de la parole, les relations inter-personnelles, le culte, la famille, le travail, le témoignage chrétien dans le monde.

Mercredi 12 mars 20h.

Repas possible à 19h (P.A.F. 2€).

Accès piéton, accès parking, contact : suivez ce lien.