Annoncer l’Évangile : un travail coûteux et non lucratif

Nous continuons l’étude de 1 Thessaloniciens avec les versets 2.1-5. Ce texte nous montre Paul en train de se remémorer comment son travail à Thessalonique a commencé, et comment il a géré les circonstances adverses.

N’hésitez pas à lire et à réfléchir au texte avant de venir, les échanges n’en seront que plus riches !

Vous savez vous-mêmes, frères, que notre arrivée chez vous n’a pas été sans résultat. Mais, après avoir souffert et avoir été maltraités à Philippes, comme vous le savez, nous avons pris de l’assurance en notre Dieu pour vous annoncer l’Évangile de Dieu au milieu de bien des combats. Nos exhortations ne provenaient ni de l’erreur, ni de motifs impurs, ni de la ruse ; mais comme Dieu nous a mis à l’épreuve pour nous confier l’Évangile, ainsi nous parlons non comme pour plaire aux hommes mais à Dieu qui éprouve les cœurs. Jamais, en effet, vous le savez, nous n’avons usé de paroles flatteuses ; jamais nous n’avons eu la cupidité pour mobile, Dieu en est témoin.

Rendez-vous à 20h le mercredi 19 novembre au 22 rue Paul Verlaine, Besançon (près de Temis, pas loin de la Bouloie).

Ceux qui veulent venir manger avant sont les bienvenus dès 19h (participation aux frais : 2€).

Ceux qui veulent venir prier avant sont les bienvenus dès 18h15.

Pour ceux qui ont besoin d’un transport pour venir, prévenez-nous par le formulaire de contact, ou au 06 31 73 68 45.

Retour en voiture assuré pour ceux qui en ont besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *