Continuez de prier cette prière

Il y a des paraboles de Jésus qui sont claires. D’autres pour lesquelles il faut réfléchir un moment avant de les comprendre. La parabole du juge inique (Luc 18) en fait partie. Vous savez, celle où une veuve harcèle un juge jusqu’à ce qu’elle obtienne justice. Voici la traduction d’un extrait du post de Jonathan Parnell sur le sujet.

Le lien entre sa prière et la notre n’est pas une hypothétique ressemblance entre le juge inique et notre Dieu. Mais c’est que le bien sera donné au peuple de Dieu — même si cela doit être par le biais d’un homme mauvais. Jésus nous dit : « Entendez ce que dit le juge inique. » (Luc 18.6). Ce qui est bien nous arrivera, comme c’est arrivé pour elle — et nous n’avons pas besoin de harceler Dieu comme elle a du le faire pour le juge. La réponse à notre prière — qui nous donne raison d’avoir prié — ne sera peut-être pas exactement ce que nous aurons demandé dans les moindres détails. Mais Dieu fera la bonne chose, et quand nous prions, nous avons confiance que c’est cela qu’il fera.

Pourquoi lire ce post en entier ?

  • Parce que si vous êtes comme moi, vous n’avez encore rien compris à la prière.
  • Parce que Jésus a donné cette parabole pour nous encourager à prier.
  • Parce qu’il nous parle de Dieu qui écoute avec plaisir nos prières.
  • Parce que les vacances, c’est le moment idéal pour pratiquer son anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *